Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 19:30
LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Anne Hidalgo et Ban Ki-moon devant le Bataclan :

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a rendu hommage, ce dimanche, aux victimes des attentats de Paris. Il s’est rendu devant le Bataclan, avec la maire de Paris Anne Hidalgo, où il a déposé un bouquet et une rose blanche. Ensuite, il s’est rendu A la Bonne Bière, un des cafés visés par les terroristes le 13 novembre dernier. «Je suis Parisien et en terrasse», a-t-il déclaré, en français, devant les journalistes. «La vie doit reprendre», a poursuivi Ban Ki-moon, ajoutant que Paris «était un symbole de la culture, de l’art de vivre, aujourd’hui Paris est le symbole de la résistance à la terreur». «Les Nations unies, les peuples du monde, sont avec le peuple de France, le peuple de Paris en ces moments difficiles», a-t-il continué.

Le secrétaire général de l’ONU et la maire de Paris ont bu un café à l’intérieur de l’établissement avant de rester en terrasse pendant quelques minutes. Ils ont posé avec les gérants du café, qui est le premier visé par les terroristes à rouvrir. Il «nous a dit qu’il souhaitait un programme sur la question de la lutte contre le terrorisme avec les gouvernements, mais à travers l’éducation et à travers tout ce qui touche aux causes», a déclaré Anne Hidalgo, «car il faut s’intéresser aux causes, si on veut empêcher ces parcours de haine et de mort».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Le PS choisit le retrait face au FN :

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé dimanche soir le retrait des listes du PS dans les cas où le FN et les Républicains arrivent devant lui. En Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Nord-Pas-de-Calais-Picadie, le PS n'aura donc pas d'élus dans les futurs conseils régionaux.

Le Parti socialiste a finalement choisi de faire barrage au Front national, malgré le refus catégorique de Nicolas Sarkozy, patron des Républicains, d'envisager de faire de même dans les cas où FN et PS devancent le candidat républicain. Dimanche soir, le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé que «dans les régions à risque Front national où la gauche ne devance pas la droite, le Parti socialiste décide de faire barrage républicain, en particulier en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-côte d'Azur (...). Pendant cinq ans, les socialistes ne siègeront pas dans ces régions».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Les Républicains adoptent la stratégie : »Ni fusion, ni retrait » :

La consigne du président du Parti Les Républicains Nicolas Sarkozy a été respectée. Les principaux responsables du parti Les Républicains, réunis lundi en bureau politique à Paris, se sont prononcés pour le "ni retrait ni fusion" des listes au second tour des régionales.

Les principaux responsables du parti Les Républicains, réunis lundi en bureau politique à Paris, se sont prononcés pour le "ni retrait ni fusion" des listes au second tour des régionales, sauf Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Pierre Raffarin, ont indiqué plusieurs d'entre eux à l'AFP. "On ne change pas de stratégie au milieu du gué", a notamment affirmé François Fillon. "La fusion ou le retrait n'est pas à la mesure de la gravité de la situation politique. C'est lutter contre la mer qui monte avec des sacs de sables. On serre les dents et on fait campagne sans états d'âme, on reporte après le second tour les examens de conscience", a ajouté l'ancien Premier ministre.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Des munitions de Kalachnikov découvertes dans la salle de prière de Lagny-sur-Marne :

Lors des perquisitions menées mercredi dernier dans le cadre de la fermeture de la salle de prière de Lagny-sur-Marne, des munitions pour kalachnikov, des vidéos de propagande et du "matériel pédagogique" ont été saisis.

Le lieu de culte avait été fermé mercredi à la suite d’une vaste opération policière. On en sait un peu plus sur ce qui a été saisi dans la salle de prière de Lagny-sur-Marne. Lors de ces perquisitions et des recherches associées, menées les 2 et 3 décembre, «divers matériels dont des supports informatiques ont été découverts», précise dans un communiqué le préfet du Seine-et-Marne, en citant «des munitions de calibre 7,62, munitions pour arme de guerre de type kalachnikov, ainsi que des vidéos de propagande» du groupe djihadiste Etat islamique.

Une vaste opération de police avait visé mercredi une mosquée présentée comme salafiste à Lagny-sur-Marne, entraînant la fermeture du lieu de culte. Selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, un revolver et des documents sur le djihad avaient alors été découverts chez des dirigeants de la mosquée. Les perquisitions avaient conduit à la notification de 22 interdictions de sortie du territoire et à «neuf mesures d'assignation à résidence d'individus radicalisés».

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Obama promet de traquer les terroristes :

Dimanche soir, Barack Obama a voulu se montrer rassurant face aux Américains, après l’attaque terroriste survenue à San Bernardino. Il a promis de traquer les terroristes.

Barack Obama a tenté dimanche soir de rassurer une Amérique inquiète après l'attentat de San Bernardino, promettant de "traquer les terroristes" où qu'ils soient et de vaincre le groupe Etat islamique. "La menace du terrorisme est réelle, mais nous la vaincrons. Nous détruirons l'EI et toute autre organisation qui chercherait à nous nuire", a lancé le président américain lors d'une allocution solennelle derrière un pupitre installé dans le Bureau ovale. Reconnaissant que nombre d'Américains se demandaient s'ils faisaient face à "un cancer" sans traitement, le président des Etats-Unis a appelé ses compatriotes à ne pas céder à la peur ou à la tentation de stigmatiser les musulmans.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Tunisie : La culture, un rempart contre le terrorisme :

Le président tunisien, samedi 28 novembre au palais de Carthage, avec sa ministre de la Culture, Latifa Lakhdar

Quatre jours après l’attentat, le président tunisien rassemble des artistes pour leur dire combien leur créativité est précieuse en cette période chaotique.

Dix jours après les attentats à Paris, au tour de Tunis d’être frappé. Mardi 24 novembre, une explosion a retenti dans le coeur de la capitale tunisienne. Un marchand ambulant, connu pour sa radicalisation, vient de tuer 13 policiers de la garde présidentielle dans une attaque kamikaze. Comme la France, la Tunisie découvre avec horreur qu’une nouvelle étape a été franchie après l’attaque sur une plage de Sousse en juin dernier. « Cette fois, c’est l’Etat qui est visé », confie à Match le président, Béji Caïd Essebsi. Selon son entourage, les Etats occidentaux n’auraient pas failli à leur promesse d’aider la Tunisie après les attentats de Sousse. « Nous avons pu contracter des emprunts et nous équiper, mais les terroristes s’adaptent vite ; ils sont descendus des montagnes pour gagner les villes », confie un proche de la présidence.

Les autorités tunisiennes craignent la présence de cellules dormantes et redoutent l’implantation de l’Etat islamique chez le voisin libyen, où règne le chaos depuis l’intervention de l’Otan menée par la France en 2011. La réplique des Tunisiens se fait du tac au tac. Ils ne changent pas leurs habitudes. « Personne ne cède au piège de la peur », ajoute un conseiller de la présidence. Tout au long des Journées cinématographiques de Carthage qui se tiennent pendant cette semaine-là, les salles et les rues sont bondées. Avec 200 000 spectateurs, ce festival de cinéma, peu médiatisé mais très populaire, atteint une affluence record.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Manuel Valls : « J’assume mes responsabilités » :

Invité du journal télévisé de TF1, le Premier ministre Manuel Valls a appelé sans ambiguïté à voter pour le candidat des Républicains encore en lice dans les régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence Alpes-Côte d'azur et Grand est pour faire barrage au Front national.

Pour sa première intervention publique depuis les résultats du premier tour dimanche soir, le Premier ministre a également affiché son soutien aux 10 candidats socialistes et radicaux en lice dans les autres régions métropolitaines, affirmant que le PS pourrait s'imposer dans "toutes" ces régions, et critiqué la position "ni retrait, ni fusion" adoptée par Nicolas Sarkozy et Les Républicains en vue du second tour.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Vénézuella : L'opposition a emporté la majorité parlementaire :

Dimanche, l'opposition vénézuélienne a emporté la majorité parlementaire pour la première fois en 16 ans.

La Table de l'unité démocratique (MUD), grande coalition d'opposition, a décroché 99 des 167 sièges du Parlement monocaméral, contre 46 pour le Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV) du président Nicolas Maduro, a annoncé la présidente du Conseil national électoral, Tibisay Lucena. 22 sièges restent encore incertains, en attendant que s'achève le comptage des voix.

Avec une majorité proche des trois cinquièmes (il ne leur manque que deux sièges), cette coalition disparate, de la gauche à la droite dure, pourrait lancer un vote de censure contre le vice-président ou l'un des ministres. Elle veut adopter au premier semestre 2016 des réformes économiques et une amnistie pour les 75 prisonniers politiques qu'elle recense. L’ère de Chavez semble en voie d’extinction…

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Les insolites du sport :  

Ici, passe d'armes entre Alex Sandro (Juventus) et Sergej Milinkovic (SS Lazio).

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - Dernière ligne droite à la COP21 :

Ce lundi 7 décembre marque l’ouverture de la dernière semaine des négociations au Bourget. Les ministres ont fait leur entrée dimanche afin de reprendre et «trancher dans le vif» le travail déjà établi par les délégations. Ils devront rendre un accord contraignant et universel le 11 décembre à 18h.

«Le monde attend de vous plus que des demi-mesures», a prévenu ce lundi le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon aux ministres issus des 195 pays de la convention-cadre des Nations Unies, qui ont pris la main sur les négociations sur le climat, avec de nombreux points cruciaux encore disputés. Il ne leur reste en effet que quatre jours pour sceller un accord qui devrait permettre d’empêcher un réchauffement climatique de plus de 2°C, et l’accélération de ses effets destructeurs, déjà constatés.

Vendredi, le président de la COP21 Laurent Fabius s’est vu remettre une ébauche d’accord longue de 43 pages intégrant des propositions sur les chapitres clés de la négociation tels que l’atténuation du changement climatique, l'adaptation à ses conséquences et le financement de ces deux axes. Cette esquisse comprend néanmoins quelque «900 points à supprimer» et «des notes de réflexion» à enregistrer compte tenu des propositions déjà établies.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - La Thaïlande a célébré samedi le 88e anniversaire de son roi :

Cérémonie avec le faste habituel, et ce malgré l’absence de Bhumibol Adulyadej, toujours hospitalisé. Dans un communiqué publié le 7 septembre dernier, le Bureau de la maison royale avait annoncé que Rama IX (son nom dynastique) avait une forte fièvre et une pression artérielle basse. «Le résultat des contrôles sanguins montre qu'il s'agit d'une infection du sang. Le résultat d'une radiographie de la poitrine montre une inflammation du poumon droit», avait déclaré le Palais, précisant : «En conséquence, les médecins lui ont donné des antibiotiques et l'ont placé sous perfusion. Ils lui ont également donné un peu d'oxygène». Ces dernières années, le roi de Thaïlande a été hospitalisé pour divers problèmes de santé, notamment des difficultés respiratoires et un saignement au cerveau. Le sujet de la succession de Rama IX étant extrêmement sensible, les informations sur sa santé sont très limitées.

Plus vieux monarque en exercice –il est monté sur le trône en 1946- le roi de Thaïlande est considéré comme un demi-dieu par son peuple, et présenté comme le ciment d'une Nation très divisée. La monarchie thaïlandaise est protégée par une des lois de lèse-majesté les plus sévères du monde, ayant pour conséquence une importante autocensure des médias, y compris étrangers. Ses portraits sont omniprésents à travers le pays et le culte de sa personnalité encore renforcé depuis le coup d'État du 22 mai 2014, réalisé prétendument pour la défendre la monarchie.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

7 décembre 2015 - L’Afrique en passe d’être le continent le plus propre du monde :

Le président de la COP21 Laurent Fabius a annoncé que l'Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique (AREI) venait de mobiliser 10 milliards d'euros pour électrifier le continent. S'il parvient à tenir ses objectifs en 2030, il pourrait devenir le continent le plus propre du monde.

C’est un projet «mis en place par et pour les Africains», a félicité ce lundi le président de la COP21, Laurent Fabius, lors d’une conférence sur l’énergie au Bourget (Paris). L’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique (AREI), une coalition de nations pour les énergies vertes, a annoncé avoir mobilisé 10 milliards d’euros de financements publics pour soutenir les énergies vertes.

Cette somme sera utilisée dès la fin du sommet pour «fournir 10 gigawatts» de nouvelles productions d’énergie aux pays africains. A terme, l’AREI vise la construction de 300 gigawatts de capacités d’énergies renouvelables d’ici 2030, a détaillé le ministre égyptien de l'environnement Khaled Fahmy.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

8 décembre 2015 - Donald Trump veut interdire l’entrée aux USA des musulmans :

Favori des sondages pour les primaires républicaines en vue de l'élection présidentielle de 2016, le milliardaire Donald Trump secoue la campagne par des propositions chocs qui créent la polémique. Dernière en date: l'interdiction aux musulmans d'entrer sur le territoire américain.

C'est par un simple communiqué que le candidat à la primaire républicaine en vue des élections présidentielles de 2016 a encore allumé la mèche de la polémique. «Donald Trump appelle à l'arrêt total et complet de l'entrée des musulmans aux Etats-Unis jusqu'à ce que les élus de notre pays comprennent ce qui se passe», a écrit son équipe de campagne dans un communiqué intitulé «Communiqué de Donald Trump pour empêcher l'immigration musulmane». Cette déclaration choc fait bien sûr suite à la fusillade de San Bernardino, en Californie, lors de laquelle un couple Syed Rizwan Farook et Tashfeen Malik ont tué 14 personnes. Cet attentat a été revendiqué samedi par Daech. «Deux partisans de l'Etat islamique ont attaqué il y a plusieurs jours un centre à San Bernardino en Californie», a déclaré l'organisation terroriste dans son bulletin radiophonique quotidien Al Bayan. Dimanche soir, le président des Etats-Unis Barack Obama a promis de «traquer les terroristes» où qu'ils soient et de vaincre le groupe Etat islamique. «La menace du terrorisme est réelle, mais nous la vaincrons. Nous détruirons l'EI et toute autre organisation qui chercherait à nous nuire», a lancé le président américain lors d'une allocution solennelle derrière un pupitre installé dans le Bureau ovale. Reconnaissant que nombre d'Américains se demandaient s'ils faisaient face à «un cancer» sans traitement, le président des Etats-Unis a appelé ses compatriotes à ne pas céder à la peur ou à la tentation de stigmatiser les musulmans...

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

8 décembre 2015 - La défaite du chavisme, nouveau coup pour la gauche en Amérique latine :

La lourde défaite du chavisme aux législatives au Venezuela est un nouveau revers pour la gauche en Amérique latine, mise à mal en Argentine et au Brésil alors que la crise économique fait tanguer les gouvernements en place.

Deux semaines après le triomphe du libéral Mauricio Macri à l'élection présidentielle argentine, l'opposition vénézuélienne de centre-droit a remporté dimanche une large majorité parlementaire. Sa victoire a mis fin à 16 ans d'hégémonie chaviste (du nom du président défunt Hugo Chavez, 1999-2013), tout comme M. Macri succède à 12 ans de gouvernements de Nestor puis Cristina Kirchner.

A l'aube des années 2000, MM. Chavez et Kirchner avaient été les initiateurs d'un effet domino de victoires de la gauche dans la région. Quinze ans plus tard, ce courant est menacé jusque dans la première puissance d'Amérique latine, le Brésil, où la présidente Dilma Rousseff, très impopulaire, est menacée par une procédure de destitution. "On voit une usure du discours identifié à la gauche et à un effet de transformation, mais qui au final a mené à des expériences régressives", juge l'analyste vénézuélienne Elsa Cardozo, de l'université Simon Bolivar.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

8 décembre 2015 - L'émotion de John Kerry :

Le Secrétaire d'Etat américain participe à «Earth to Paris», un cycle de conférences organisé pour la COP21 au Petit Palais, à Paris. Très francophile, l'ancien candidat à la Maison Blanche a été très marqué par les récents attentats commis dans la Capitale.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (758) : 7 & 8 DECEMBRE 2015

8 décembre 2015 - La Grande Bretagne ravagée par Desmond :

Le gouvernement britannique a assuré lundi que les zones sinistrées par la tempête Desmond, à l'origine de précipitations records qui ont fait "plusieurs" morts, bénéficieraient d'un fonds d'urgence pour les catastrophes. "Nous devons nous assurer que tout est fait pour aider", a déclaré le Premier ministre David Cameron lors d'un déplacement à Burton (centre de l'Angleterre), annonçant le déclenchement du plan Bellwin. "Ce dispositif prévoit que le gouvernement central rembourse les autorités locales des coûts entraînés par les inondations", a expliqué M. Cameron. Le chef de l'exécutif britannique, qui s'est ensuite rendu dans les zones sinistrées, a également annoncé une révision des mesures anti-inondations, critiquées par des responsables locaux.

La tempête Desmond a balayé ces derniers jours le nord-ouest de l'Angleterre, faisant "plusieurs" morts, selon le gouvernement. Lundi matin, un corps a été retrouvé dans le comté de Cumbria, un des plus affectés par les fortes pluies, et samedi, à Londres, un homme de 90 ans est mort près d'une station de métro après avoir été projeté par un coup de vent sur un autobus. La région du nord-ouest de l'Angleterre restera en "alerte jaune" jusqu'à jeudi, a indiqué Météorologie nationale (Met Office), soulignant que les sols détrempés et le "niveau élevé" des rivières faisaient courir le risque de nouvelles inondations. Au cours des derniers jours, certaines zones ont reçu en 24 heures l'équivalent d'un mois de précipitations, tandis que le niveau de l'eau a atteint par endroits la hauteur d'un homme, avec des rues entières submergées par les flots. Deux records nationaux de précipitations ont même été enregistrés: à Honister Pass (341,4 mm en 24 heures) et Thirlmere (405 mm en 48 heures), selon le Met Office. Julia Slingo, la chef scientifique de l'institut, a estimé sur la BBC que le "changement climatique" avait "potentiellement joué un rôle" dans ces conditions météorologiques "extraordinaires".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens