Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 14:05
FRANCOIS HOLLANDE ET MANUEL VALLS DESAVOUENT CHRISTIANE TAUBIRA !..

 

L’heure de la démission aurait-elle sonné pour Christiane Taubira ?...Contrairement à ce qu’elle annonçait hier sur les ondes d’une radio algérienne ( ?), l'extension de la déchéance de nationalité figure bien dans le projet de révision de la Constitution présenté mercredi 23 décembre à la mi-journée. Le Premier ministre Manuel Valls l'a confirmé dans une allocution à l'issue du Conseil des ministres, non sans recadrer sa ministre de la Justice.

 

C'est au dernier moment, à la fin du Conseil des ministres mercredi, que plusieurs médias ont fait l'annonce : l'extension de la déchéance de nationalité aux personnes condamnées pour des actes de terrorisme est bien au menu de la prochaine réforme constitutionnelle. L'information a été officialisée par Manuel Valls lors d'une présentation à la presse de ce projet de révision. "Le gouvernement a décidé de soumettre au Parlement l'extension de la déchéance de nationalité à tous les binationaux", a déclaré le Premier ministre, rappelant que "c'était un engagement du Président devant le Parlement réuni en Congrès".

 

"La parole publique tient plus que jamais"

L'annonce contredit ce qu'annonçait Christiane Taubira la veille sur une radio algérienne. "C'est un sujet qui va s'éteindre", promettait la ministre de la Justice, désavouée par le Premier ministre et le Président. "Cette déchéance de nationalité sur des personnes nées françaises, qui appartiennent depuis leur naissance à la communauté nationale, ça pose un problème de fond sur un principe fondamental qui est le droit du sol, auquel je suis profondément attachée", expliquait-elle mardi 22 décembre.

"C'est une mesure à caractère hautement symbolique", a quant à lui justifié mercredi Manuel Valls, en présence de Christiane Taubira. Il a assuré que son "champ d'application" serait "limité" puisque cela concernerait des "personnes condamnées définitivement". Le Premier ministre a conclus son propos par un recadrage à peine voilé de la garde des Sceaux. "La parole publique tient plus que jamais, plus particulièrement celle du Président. Nos compatriotes ne comprendrait pas que nos divisions l'emportent", a-t-il insisté en évoquant plusieurs fois le "respect de la parole" et la "cohésion".

Les observateurs n’avaient pas compris hier que l’engagement pris par le Président devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles, et sur un ton solennel, soit remis en cause pour des raisons politiciennes.

 

Taubira : "La parole première est celle du président de la République"

Interrogée juste après par la presse, Christiane Taubira a tenté de faire bonne figure : "La parole première est celle du président de la République. Elle a été prononcée au congrès à Versailles. La parole dernière est celle du président de la République, elle a été prononcée ce matin en Conseil des ministres et c'est le point final." Et la ministre de répondre quant à son avenir au sein de l'exécutif : "Ce qui est important, ce n'est pas ma présence au gouvernement mais de faire face au danger."

"Chacun, chacun, chacun, a droit à ses doutes, à ses interrogations, à ses questionnements et à ses analyses. Heureusement, nous sommes dans une démocratie", a tenté de relativiser Manuel Valls, annonçant qu'il défendrait bien la réforme de la Constitution avec la ministre : "C'est son rôle au sein du gouvernement comme Garde des Sceaux et nous défendrons ensemble ce texte devant le Parlement".

 

Source : LeJDD.fr 23-12-2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens