Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 18:30
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946

Installé initialement à Tours et, à partir de 1906, à Paris, Delahaye a construit sa première automobile en 1894 et s’est ouvert rapidement à la fabrication de véhicules utilitaires. Émile Delahaye, le fondateur, dessinait les voitures et les pilotait en course pendant les années de lancement de la société avant de se retirer en 1901 lorsque Charles Weiffenbach – « Monsieur Charles » – prend le poste de Directeur. Amédée Varlet occupe le poste de chef designer de Delahaye à partir de là en tant que responsable des moteurs destinés au maritime et de ceux utilisés pour le routier. À cette époque, le nom de Delahaye est aussi connu sur l’eau que sur terre. La discipline des courses de canots à moteurs est dominée par les engins motorisés par Delahaye, l’un d’entre eux ayant établi un nouveau record du monde de vitesse à 54,5 km/h. Cependant, il s’est avéré y avoir peu de retombées dans cette discipline, et la société va assez rapidement se recentrer sur le transport routier, élargissant largement sa gamme de véhicules commerciaux.

Sous la direction de Varlet, Delahaye à produit une succession de véhicules rustiques et sûrs avec une réputation enviable de fiabilité. Ainsi, le prince Sixte de Bourbon traversa le désert du Sahara dans plusieurs directions au volant d’une Delahaye Type 104 en 1929 sans aucune panne. Jusqu’au milieu des années 30, les produits de Delahaye étaient plutôt insipides, mais en 1935 apparait le premier modèle d’une nouvelle génération qui va changer l’image de la marque pour toujours : la T 135 Coupe des Alpes. Dessinée par Jean François, le successeur de Varlet, la T 135 est une voiture de sport élancée bien que celle-ci, paradoxalement, bénéficie du moteur d’un des camions de la gamme. Le moteur six cylindres 3,2 litres arbre à came en tête développe 111 ch avec son triple carburateur Solex tandis que le châssis surbaissé est équipé de suspensions avant indépendantes, d’une synchronisation à quatre vitesses ou boîte de vitesses Cortal, de roues-fil à blocage central et de généreux freins Bendix.

 

 

VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946

La voiture est plus luxueuse que les modèles précédents. Delahaye a choisi de se positionner dans le créneau des voitures de prestige. L’année suivante, sur la base du même moteur mais avec un châssis plus sportif, Delahaye sort un autre modèle le Type 135 Sport. Le six cylindres en ligne prend quelques chevaux de plus.

Mais le succès et la renommée de Delahaye vont aussi venir de la création de l’ « Ecurie Bleue », une sorte de « Scudéria Ferrari » à la française. L’équipe prépare des modèles 135, équipés du moteur 6 cylindres en ligne à trois carburateurs et remporte des victoires au cours de la saison 1935, notamment le prestigieux Rallye des Alpes.

Ces succès en compétition encouragent Delahaye à développer un six cylindres encore plus puissant et un châssis plus court donc plus « agile ». La cylindrée du moteur est augmentée et passe à 3 557cc ce qui conduit à une puissance maxi de 120 cv à 4 200 t/mn dans la version à trois carburateurs. Puissance qui est portée à 152 cv sur la version compétition. Les modèles routiers sont les « Types 135 compétition » ou « 135 compétition court » qui empruntent le châssis à empattement réduit (2700 mm) de la version compétition.  Les succès en course font des divers modèles du Type 135 de vrais succès commerciaux pour Delahaye. L’apogée sera l’année 1938 durant laquelle Delahaye termine premier et deuxième aux « 24 Heures du Mans ». C’est l’année également des changements pour les modèles routiers du Type 135 pour lequel il existe deux versions « client » le 135 M compétition équipé du moteur six cylindres de 3.6 litres et le 135 MS sur lequel est monté le moteur utilisé en course.

 

 

 

VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946

Le modèle réapparait après la Deuxième Guerre Mondiale sous le nom de 135 M avec le moteur 3,6 litres et va rester en production jusqu’à être remplacé par la 235 en 1951. Relativement peu de Delahaye ont été vendues après la guerre, résultat de la taxation excessive imposée aux grosses voitures en France. En 1954, la situation est devenue insoutenable et Delahaye a fusionné avec Hotchkiss, ne produisant par la suite plus que des camions.

Sans aucun doute, la 135 a transformé l’image de Delahaye, de celle de la fiabilité bon enfant à celle de la haute performance élégante, bannissant l’expression « solide comme une Delahaye » bien que les produits soient restés aussi aboutis qu’auparavant. La 135 a attiré l’attention des plus fameux carrossiers français et de nombreuses réalisations sur la base de ce châssis comptent parmi les plus brillants exemples d’art automobile de cette période. Les registres de production ont été perdus pendant la Deuxième Guerre Mondiale, mais il est avancé qu’environ 2 000 exemplaires de la famille des 135/235 ont seulement été construits, la grande majorité à la fin des années 30.

Les carrossiers français les plus en vogue vont rivaliser d’imagination pour habiller le châssis Delahaye. En tout premier lieu Joseph Figoni et sa légendaire « teardrop » lancée en 1936 mais d’autres également comme Guillore, Chapron, Faget-Varnet ou de Villar.

 

La voiture présentée ici est un modèle 135 M carrossé en cabriolet  par Figoni & Falaschi en 1946. Elle a été présentée au Concorso d’Eleganza Villa d’Este 2015 où la plupart des photos ont été prises.

VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946
VOITURES DE LEGENDE (534) : DELAHAYE  135M  FIGONI & FALASCHI CABRIOLET - 1946

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens