Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 18:30
LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

17 juillet 2015 - Le Ku Klux Klan compterait 2 000 à 3 000 membres :

La croix en flammes est leur emblème et la croyance en la supériorité de la race blanche le fondement de leur idéologie. Le Ku Klux Klan est né en 1865 après la défaite des troupes confédérées des Etats sudistes esclavagistes contre les unionistes nordistes à la fin de la guerre de Sécession. Ses membres, reconnaissables à leurs longues robes et capuches pointues, ont semé la terreur dans le sud des Etats-Unis notamment à l'époque des manifestations pour les droits civiques des Noirs dans les années 60.

Ces dernières semaines, le Ku Klux Klan s'est illustré pour la défense du drapeau confédéré. Symbole de l'histoire du Sud des Etats-Unis pour ses partisans, du racisme pour ses détracteurs, le drapeau a été retiré du Parlement de Caroline du Sud après la tuerie de Charleston, lors de laquelle un jeune Blanc se réclamant de la suprématie blanche et ayant brandi le drapeau controversé, a tué neuf Noirs dans une église. Plus de 150 ans après sa fondation, le mouvement suprématiste compterait entre 2 000 et 3 000 membres selon le Southern Poverty Law Center, une association américaine reconnue pour ses travaux de surveillance sur l'extrême-droite, répartis en de nombreux groupuscules comme les Rebel Brigade Knights, les Virgil Griffin White Knights ou les Nordic Order Knights. Certains partisans de ces trois groupes ont posé devant l'objectif du photographe indépendant Johnny Milano. 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

17 juillet 2015 - Dîner d’Etat à l’Elysée pour le président mexicain et son épouse :

Le président mexicain Enrique Peña Nieto et son épouse Angélica Rivera étaient jeudi les invités du dîner d’Etat donné à l’occasion de la visite présidentielle à Paris. Plusieurs membres du gouvernement ont posé pour des photos à leur arrivée à l’Elysée, notamment la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem, celle de l’Ecologie Ségolène Royal, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et le ministre des Finances Michel Sapin

Cela faisait 18 ans qu’un président mexicain n’était pas venu en France, et cette visite d’Etat avait pour but de «renforcer nos liens» et signer une série d’accords «sans précédent», expliquait en amont le vice-ministre mexicain des Affaires étrangères, Carlos Alberto de Icaza. Le Mexique était même représenté lors du défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées, puisque 156 de leurs soldats ont ouvert la parade avec trois faucons et trois aigles, leurs mascottes. Enrique Peña Nieto s’est même rendu mercredi à Marignane pour visiter les usines d’Airbus Helicopters. Il avait par la suite retrouvé François Hollande à Marseille pour un dîner au Musée des civilisations de l’Europe et la Méditerranée (MuCEM).

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

17 juillet 2015 - Première visite en prison pour Barack Obama :

Le président américain Barack Obama est devenu, jeudi, le premier chef de l’Etat en exercice à visiter une prison. Il s’est rendu à la maison d’arrêt fédérale d’El Reno, dans l’Oklahoma, afin d’évoquer la situation du système carcéral du pays. «Nous devons voir si c’est la manière la plus judicieuse pour nous de contrôler à la fois les crimes et réhabiliter les personnes», a déclaré Barack Obama. «Nous devons voir si 20 ans, 30 ans de peines de prison pour des crimes non violents sont la meilleure manière de résoudre ces problèmes», a-t-il poursuivi, trois jours après avoir commué les peines de 46 hommes condamnés à de lourdes peines pour trafic de drogue sans violence.

Les Etats-Unis comptent 2,2 millions de personnes emprisonnées, dont 71.000 mineurs: «Je pense qu’on a parfois tendance à considérer comme normal que tant de jeunes finissent dans notre système pénal. Ce n’est pas normal ! Ce n’est pas comme ça que ça marche dans d’autres pays. Ce qui est normal, c’est de voir des adolescents faire des choses stupides.» Le président Obama a rencontré certains prisonniers, et en est apparemment ressorti marqué: «Quand ils décrivent leur jeunesse, ce sont des jeunes gens qui ont fait des erreurs pas très différentes de celles que j’ai pu faire, et que beaucoup d’entre nous ont pu faire. La différence, c’est qu’ils n’ont pas eu le soutien de structures, de deuxième chance, ou les ressources qui leur auraient permis de survivre à ces erreurs». 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

17 juillet 2015 - Une faillite embarrassante :

Jean-Pierre Meyers, le gendre la milliardaire Liliane Bettencourt, et sa femme Françoise, sont actionnaires de la holding de contrôle du site de vente de vins en ligne 1855.com, aujourd’hui en liquidation judiciaire, sur lequel la justice enquête.

La déconfiture du groupe 1855 (aujourd’hui rebaptisé Héraclès), propriétaire des sites de vente de vins sur Internet 1855.com, ChateauOnLine et CavePrivée, laisse sur le carreau 11 000 clients floués, avec 40 millions d’euros de dettes. Des centaines de plaintes ont été déposées et deux informations judiciaires pour « escroquerie » sont en cours, à Bordeaux et  Paris. Hélène Poulou, l’avocate des victimes, s’indigne : «La société encaissait des commandes pour des bouteilles qu’elle n’avait pas en stock. C’était de la cavalerie financière ! »  

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

17 juillet 2015 - La vidéo qui écoeure l’Australie :

Un journal australien a diffusé une vidéo où l'on voit des hommes fouiller dans les valises des victimes du crash.  L'Australie s'est dite «écoeurée» vendredi après la diffusion d'une nouvelle vidéo montrant supposément le pillage des effets des passagers du vol MH17. Le crash du Boeing de la Malaysia Airlines abattu il y a un an jour pour jour dans l'est de l'Ukraine avait fait 38 victimes australiennes.

Un an jour pour jour après le crash du vol MH17 en Ukraine, le «Daily Telegraph» de Sydney diffuse une vidéo dont les images «peuvent choquer». On y voit des hommes armés, en treillis, au milieu des débris et des corps, ouvrir les bagages des passagers et de l'équipage pour en trier le contenu sur le sol «en quête d'effets de valeur», selon le quotidien.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

17 juillet 2015 - Notre Dame des Landes : les travaux de l’aéroport pourraient commencer :

La justice administrative a validé vendredi les arrêtés préfectoraux autorisant le début des travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, un nouveau revers pour les opposants au projet, engagés depuis quinze ans dans un bras de fer judiciaire en plus d'une occupation sur le terrain.

"Par 14 jugements rendus le 17 juillet 2015, le tribunal administratif de Nantes rejette tous les recours qui lui ont été présentés lors de l'audience du 18 juin dernier et qui étaient dirigés contre les décisions prises par le préfet de Loire-Atlantique dans le cadre de la réalisation du projet d'aéroport du Grand Ouest Notre-Dame-des-Landes, déclaré d'utilité publique par décret du 9 février 2008", a annoncé le tribunal dans un communiqué. Le Premier ministre, Manuel Valls, s'est aussitôt félicité de la décision, estimant que le projet d'aéroport "va pouvoir se poursuivre". M. Valls "prend acte de cette décision qui doit entraîner la reprise des travaux", a-t-il fait savoir dans un communiqué.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

i17 juillet 2015 - Athènes en feu :

Ironie du sort. En pleine crise européenne, la Grèce s'est vue dans l'obligation de demander l'aide de bombardiers d'eau... européens, en raison d’incendies qui font rage, et sont attisés par de forts vents qui devraient continuer. De violents feux de forêt se sont en effet déclarés ce vendredi près d'Athènes et dans le sud du Péloponèse où au moins deux villages ont été évacués, rapporte l'AFP qui cite les pompiers. Sur le mont Ymette, à 10 kilomètres du centre de la capitale, 140 pompiers, 60 véhicules, sept avions, et quatre hélicoptères tentaient d'éteindre les flammes. «50 nonnes ont dû être évacuées d'un monastère situé au pied de ce mont», a déclaré lors d'une conférence de presse le porte-parole des pompiers Nikos Tsogas en fin d'après-midi.

En Laconie, près de la commune de Néapolis, 120 pompiers, 51 véhicules, trois avions, et deux hélicoptères étaient déployés. Et d’autres incendies se sont déclarés au fil de la journée…«La Grèce a fait une demande officielle au mécanisme européen d'urgence», a déclaré le Premier ministre Alexis Tsipras aux médias, appelant la population à «garder son calme». De son côté, le ministère de l'Intérieur français a annoncé que l’Hexagone enverrait samedi eux canadairs et un avion de reconnaissance pour aider la Grèce.

Ce nouveau drame intervient alors que les 28 pays de l'Union européenne ont accordé ce vendredi un financement d'urgence de sept milliards d'euros à la Grèce, sous la forme d'un prêt qui lui permettra de rembourser une échéance de 4,2 milliards d'euros lundi à la Banque centrale européenne. Dans la foulée, Tsipras a dû se séparer de l’aile gauche de son gouvernement, c’est à dire des ministres hostiles à l'accord passé lundi avec les créanciers d'Athènes. 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

17 juillet 2015 - Les touristes affluent en Grèce :

Dans le port de Parikia, samedi 11 juillet, à Paros. Ses 14 000 habitants espèrent 200 000 vacanciers comme l’année dernière.

Malgré une hausse, ces dernières ­semaines, des annulations de vacanciers préoccupés par la ­situation de la Grèce, les rives de la mer Egée continuent d’attirer les Européens. A commencer par les Français, dont 1,6 million sont attendus cet été.

Dans l’Antiquité, le marbre de Paros – fin, d’un blanc pur et d’une grande transparence – faisait la richesse de l’île. Dans les années 1980, Paros s’est dégotté un nouveau trésor : des centaines de milliers de touristes. Grecs, Allemands, ­Britanniques, Américains et, depuis quelques années, de plus en plus nombreux, des Français. Tous sont fidèles au charme de ce bout de terre sauvage et convivial. Plus confidentiel que sa voisine, la fêtarde Mykonos. « Paros est la caresse invisible de la douceur de vivre », répète en boucle JeanLou, un résident franco-libanais. L’île flotte entre Naxos et Sifnos, à quatre heures de bateau du port du Pirée et d’Athènes. C’est un immense caillou, aride, tavelé de villages pittoresques, de champs de blé et d’oliviers, de côtes dentelées. Ici et là, des centaines de minuscules églises immaculées. On entend, toutes les heures, leurs cloches carillonner à la volée. Quelques routes traversent ce paysage. Elles sont sinueuses, comme son histoire. Paros a regardé passer les siècles et les civilisations. Athénienne, macédonienne, romaine, byzantine, vénitienne. Pendant quatre siècles, l’Empire ottoman a dominé, mais il a échoué à imposer son impôt à la nation, déjà sensible aux tentatives d’ingérence… La société hellène a toujours cette énergie puissante à monter au front pour défendre ses idées.

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

18 juillet 2015 - Jules Bianchi a perdu sa bataille contre la mort :

Le pilote français de Formule 1 est décédé vendredi, neuf mois après son accident lors du Grand Prix du Japon, en octobre 2014. Jules Bianchi avait 25 ans.

«Jules s’est battu jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait, mais hier, sa bataille a pris fin». La famille Bianchi a annoncé ce samedi la mort de leur fils Jules, neuf mois après avoir été plongé dans le coma suite à un grave accident lors du Grand Prix de Formule 1 du Japon, le 5 octobre dernier. «Une peine immense et indescriptible» vient frapper ses proches, poursuivent-ils dans un communiqué. Jules Bianchi n’avait que 25 ans, il était un des espoirs du sport automobile français.

Ici l’on revoit le sourire de Jules Bianchi, quelques heures avant le Grand Prix du Japon.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

18 juillet 2015 - La mort d’un journaliste heureux :

Jean Lacouture, grande plume de la presse française et chroniqueur passionné de la vie des figures historiques du XXe siècle, est mort à 94 ans, une disparition qui a suscité de nombreux hommages dans le monde intellectuel et politique, surtout à gauche.

Journaliste engagé, Jean Lacouture, qui a collaboré pendant une vingtaine d'années au Monde, est décédé jeudi après-midi chez lui, à Roussillon (Vaucluse), quatre ans jour pour jour après la disparition de sa femme Simonne, a indiqué à l'AFP sa fille, Dominique Miollan-Lacouture. Une cérémonie sera organisée en septembre en hommage à l'écrivain.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

18 juillet 2015 - Le réchauffement des océans ne pourrait plus être arrêté :

Dans un rapport publié par l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), des scientifiques expliquent que le réchauffement océanique perdurera pendant des siècles.

Le réchauffement des océans est désormais imparable suite aux températures record de 2014. Voilà le constat annoncé, le 16 juillet 2015, par les scientifiques du monde entier dans le rapport intitulé «L’Etat du Climat». L’étude, qui a rassemblé 413 scientifiques de 58 pays, explique que les changements climatiques ont contribué à la montée des eaux, atteignant un niveau jamais égalé.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

18 juillet 2015 - Les hommes politiques à bicyclette : L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy :

Ce samedi, le Président de la République François Hollande est attendu sur la ligne d'arrivée de l'étape du jour du Tour de France, à Mende. Depuis son élection en 2012, il a toujours été fidèle au rendez-vous de la Grande Boucle, assistant chaque année à une des ses étapes. En 2014, il était à l'arrivée de la 6e étape à Reims; en 2013, à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées (9e étape). En 2012, il avait choisi l'arrivée de la 18e étape de la compétition à Brive-la-Gaillarde, dans son département de Corrèze.

Le Premier ministre Manuel Valls s'est quant à lui rendu jeudi sur la 12e étape du Tour 2015 disputée dans les Pyrénées. L'an dernier, il avait également suivi une étape de l'épreuve.Ils ne sont pas les seuls à aimer la bicyclette.

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, dans les colonnes du "Parisien Magazine" lie la carrière des coureurs à celle des hommes politiques. "En politique comme en vélo, le chemin est semé de difficultés, il faut arriver à maturité. Ce n'est pas qu'une affaire de talent, c'est une affaire de persévérance, de résistance.", décrit le chef des Républicains qui se définit comme un grimpeur.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

18 juillet 2015 - Les politiques à bicyclette (suite)  :

La ministre de la Justice Christiane Taubira : C’est assez régulièrement que la Ministre de la Justice se déplace en vélo dans Paris y compris pour se rendre à son ministère ou au Conseil des Ministres.

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

18 juillet 2015 - L'Iran veut rester l'ennemi des Etats-Unis :

Lors de la prière de l’Aïd el-Fitr, le Guide suprême de la révolution, Ali Khamenei, est revenu sur l’accord signé à Vienne sur le nucléaire iranien. Il ne modifie en rien la nature des relations avec les Etats Unis, a-t-il assuré.

L’ayatollah Ali Khamenei, Guide suprême de la révolution iranienne, a lui affirmé, samedi, lors de la prière de l’Aïd el-Fitr, marquant la fin du jeûne musulman du ramadan, que la politique iranienne "ne changera pas face au gouvernement arrogant américain."

 

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

18 juillet 2015 - François Hollande joint l’utile à l’agréable :

Comme le veut la tradition, François Hollande a rejoint le Tour de France samedi. Le président de la République est arrivé dans la voiture du directeur du Tour, Christian Prudhomme, et a assisté à l’arrivée de la 14e étape, à Mende, qui aurait pu voir l’un des deux grands espoirs du cyclisme français, Thibaut Pinot et Romain Bardet, triompher. Il n’en a rien été, mais qu’importe. Le chef de l’Etat, qui a vu les 40 derniers kilomètres, a félicité ses compatriotes, et s’est réjoui de son passage sur cette course mythique. «Les Français se sont illustrés, les paysages étaient magnifiques», a-t-il déclaré au micro de France 2. «Le Tour de France est une merveille»,  a-t-il insisté, y compris «humaine», car «on ne peut pas réussir tout seul» dans ce sport comme dans la vie, et «les Français sont tous rassemblés» pour l’occasion.

Il a confié que son grand-père l’emmenait sur le Tour quand il était petit. «L’émerveillement se transmet de génération en génération».François Hollande a également salué le courage de Jean-Christophe Péraud, blessé lors d'une lourde chute vendredi 17 juillet, mais qui poursuit néanmoins sa course, et a terminé 88ème dimanche. «Il sera premier dans le cœur des Français», a-t-il assuré, avant de louer l’ «héroïsme des coureurs» de manière générale. Interrogé sur les suspicions de dopage, qui ternissent l’ambiance, le président s’est voulu optimiste. «Si on suspecte tout, il n’y a plus de respect pour la victoire et pour l’effort», a-t-il estimé, ajoutant : «mais en même temps on attend des coureurs qu’ils soient respectueux» aussi. Et de noter qu’«il n’y a jamais eu autant de contrôle sur le Tour.» A la question de savoir s’il reviendrait sur le Tour en 2017, François Hollande a souri: «Ça dépendra des décisions que j'aurai prises et du choix des Français (…), mais je reviendrai toujours sur le Tour de France. Je ne viens pas par obligation (...), je viens pour mon propre plaisir», a-t-il souligné.

 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

19 juillet 2015 - Barack Obama en virée avec ses filles :

Un moment détente aussi rare que précieux pour Barack Obama. Le président américain s’est échappé deux jours avec sa fille cadette Sasha, 14 ans, à New York, pour rendre visite à l’aînée, Malia, 17 ans qui effectue actuellement un stage chez HBO, sur le tournage de la série «Girls». Sasha a même eu le droit d’emmener deux copines avec elle. Partis de Washington vendredi, ils ont passé la fin de journée à se balader, ont visité le Whitney Museum, et ont dîner dans un restaurant italien de Greenwich Village. Ils ont ensuite passé la nuit à l’hôtel ONE UN, dans l’East Side, rompant avec la tradition qui veut que les présidents logent au prestigieux Waldorf-Astoria, sur Park Avenue. En cause, d’après le «New York Post»: l’établissement de luxe a été racheté par un homme d’affaires chinois l’an dernier, et pourrait être mis sur écoute. Le lendemain, ils se sont promenés dans Central Park, tous ensemble, y compris avec la demi-sœur (maternelle) d’Obama, Maya Soetoro-Ng (une professeure d’université basée à Hawaï), et son mari, Konrad Ngwalk.

Puis ils sont allés voir la comédie musicale hip-hop «Hamilton», sur les Pères fondateurs des Etats-Unis, au Richard Rodgers Theatre. Partout où la famille présidentielle américaine est passée, la foule l’a acclamée –ce qui a semblé impressionner les amies de Sasha ! Néanmoins, des dizaines d’agents du Secret service étaient déployés pour assurer leur sécurité. 

 

 

 

 

 

LA MARCHE DU MONDE (696) : DU 17 AU 19 JUILLET 2015

19 juillet 2015 - Le Ku Klux Klan sort de l’ombre :

Qu’importe les huées des habitants de Columbia, en Caroline du Sud. Le Ku Klux Klan (KKK) a décidé de sortir de l’ombre en manifestant devant le parlement pour protester contre le retrait du drapeau confédéré. Des policiers avaient été déployés, la capitale de l’État paralysée. Dès le début de l’après-midi, selon le journal local «The State», les membres du KKK, organisation qui milite pour la suprématie blanche, ont alors brandi des centaines de drapeaux confédérés. Certains membres du groupe ont même préféré agiter un drapeau avec une croix gammée. Le Klan n’a pas fait de discours mais tous ont chanté et scandé des slogans racistes en direction d'un groupe de contre-manifestants, les «Black Educators for Justice».

Dès lors, des insultes ont fusé, des bouteilles d'eau ont été lancées. La police a réussi à garder la situation sous contrôle d’après le «Post and Courier». Mais la situation est inquiétante. Le KKK semble renaître de ses cendres et vouloir vivre son idéologie au grand jour.

La Caroline du Sud a retiré le 10 juillet de son parlement le drapeau de la discorde. Une décision provoquée par le meurtre de neuf Noirs, tués par un partisan de la suprématie blanche dans une église de la ville de Charleston en Caroline du Sud le mois dernier. Emblème des soldats du Sud pendant la Guerre de Sécession, le drapeau confédéré est un symbole de racisme pour beaucoup d'Américains.

L'auteur du massacre de Charleston, Dylann Roof, 21 ans, avait justifié son crime par sa haine des Noirs. Sur un site internet lui étant attribué, des photos le montrent, avant l'attaque, brandissant des armes et posant avec ce même drapeau. Dylann Roof a été inculpé d'assassinat pour chacune des neuf victimes. Son procès doit avoir lieu l'année prochaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans IMAGES CHOC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens