Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:00
FINANCES PUBLIQUES : LA FRANCE N’EST PAS (ENCORE) LA GRECE, MAIS….

 

La Cour des Comptes et bien d’autres organismes aussi sérieux ont beau faire régulièrement des recommandations au Gouvernement, rien n’y fait…Le dette ne cesse de croitre !.. Gros dérapage de l'endettement de la France au premier trimestre 2015. Selon l'Insee, la dette publique a augmenté de 51,6 milliards d'euros pendant cette période pour atteindre 2 089,4 milliards d'euros à la fin mars. Certes les taux d’intérêts sont bas, certes la campagne électorale pour les présidentielles est déjà lancée. Mais nos politiques font vraiment n’importe quoi !...

 

Les objectifs ne seront encore pas atteints …

Même si la France n'est pas la Grèce, ce trou représente 97,5% du PIB de la France alors que les objectifs fixés en avril étaient d'atteindre 96,3% du PIB fin 2015 avant de culminer à 97 % en 2016 puis de revenir à 96,9% en 2017.

Ce dérapage intervient alors que dans le même temps, la dette publique de l'Allemagne est repassée sous la barre des 75% l'an dernier. Selon Eurostat, la dette publique brute dans les 19 pays de la zone euro atteignait fin 2014 une moyenne de 91,9% du PIB.

 

L’augmentation de la dette est surtout le fait de l’Etat

Selon l'Insee, ce coup de chaud est surtout le fait de la dette de l'Etat et des administrations publiques, qui a progressé de 37,1 milliards d'euros au 1er trimestre pour s'élever à 1 647,3 milliards d'euros. A cela s'ajoutent 232 milliards des administrations de sécurité sociale, 187,4 milliards pour les administrations publiques locales ou encore 22 milliards pour des organismes divers l'administration centrale et des organismes divers d'administration centrale (22,1 milliards).

Pour l'heure, la France bénéficie de taux d'intérêts faibles pour pouvoir se financer. Sauf que la crise grecque pourrait rebattre les cartes. En cas de remontée des taux, la France pourrait se retrouver dans une situation délicate. Selon l'agence France Trésor, pour le seul périmètre de l'Etat, une hausse de 1 point de tous les taux d'intérêt en 2015 entraînerait 2,4 milliards de charge d'intérêts supplémentaires cette année puis 6,3 milliards en 2016 et 7,4 milliards en 2017.

 

 

Source : LeParisien.fr  30-06-2015

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens