Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 12:00
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929

En 1923, l’Automobile Club de l’Ouest organise les premiers « 24 Heures du Mans », qui deviendront au fil des décennies, la plus fameuse épreuve d’endurance du monde. La marque anglaise Bentley s’y fait largement remarquer durant l’entre-deux-guerres en n’arrachant pas moins de 4 victoires en 1924, 1928, 1929 et 1930.

Cette course mythique des « 24 Heures du Mans » passionne les constructeurs automobiles, dès la fin des années 1920. Les Bugatti, Talbot, rivalisent d’ingéniosité pour gagner en puissance et en vitesse. 

Pour Walter Owens Bentley il n’y a pas 36 solutions : il faut augmenter les capacités du moteur ; il faut faire plus gros. Bentley a gagné la course en 1924 avec une Bentley 3.0 litres, puis en 1927 avec un nouveau moteur de 4.5 litres qui remportera à nouveau l’épreuve en 1928. L’écurie Bentley travaille maintenant  sur un moteur de 6.6 litres de cylindrée.

Au sein de cette écurie gravitent des personnages à la fois passionnés et experts,  tant en mécanique qu’en conduite sportive ; ceux que l’on surnommera les « Bentleys boys ». Parmi ceux-ci  Tim Birkin, pilote hardi, fortuné, qui, à l’inverse des convictions du patron ne croit pas à l’inflation de la cylindrée.  Il décide, à partir du moteur 4 cylindres en ligne de 4.442 litres, qui a fait ses preuves mais qui est devenu un peu poussif face à la concurrence, de créer une version suralimentée par adjonction d’un compresseur de type Villiers-Roots. Walter O. Bentley n’y croit pas trop mais il laisse tenter l’expérience..

Le moteur étant implanté longitudinalement à l’avant, le compresseur est placé en bout de vilebrequin et actionné par engrenages. Le mélange air-essence qui se fait dans deux carburateurs est comprimé dans le compresseur qui l’envoie dans les cylindres par l’intermédiaire d’une longue pipe d’admission.  La puissance nominale de 110 cv passe à 175 et même à 230 cv. Mieux que la Six de W.O. Bentley !..  

 

 

 

VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929

Nous sommes à l’été 1929 et la fameuse « Blower » est née. Il ne reste plus qu’à lui dessiner une carrosserie adaptée à ses performances. C’est Reid Railton qui se voit confier la mission. Il implante sur le châssis existant une carrosserie monoplace en aluminium. Le moteur est à nouveau réglé et il atteint maintenant 240 cv de puissance maximum.  Une puissance qui lui confère une vitesse de pointe exceptionnelle : 222 km/heure !.. Forcément, le monstre est glouton et sa consommation dantesque pouvait culminer jusqu’à 4litres/min…

Mais très rapidement on va s’apercevoir que Bentley, le sage, avait vu juste : ce que la voiture a gagné en puissance elle l’a perdu en fiabilité. Les premières «  blower » engagées aux « 24 Heures du Mans en 1930 » sont contraintes à l’abandon. Y compris celle que pilote Tim Birkin lui-même.  La voiture aura son heure de gloire la même année en terminant 2ème au Grand Prix de France à Pau derrière une Bugatti type 35. Ce qui fera dire a Ettore Bugatti, vexé de constater la puissance de la Bentley, et faisant allusion au poids de cette voiture qui avoisine les 2 tonnes : « c’est le camion le plus rapide du monde » !..

Sur des distances plus faibles la « Blower » fera la démonstration de ses qualités exceptionnelles. Son impétueux pilote, Tim Birkin, l’engage dans toutes les courses.  Il  bat plusieurs fois les records de vitesse absolue. Notamment à Brooklands en 1930 : 216 km/h ; un record qu’il battra deux ans plus tard sur le même circuit : 220 km/h.

La fameuse « Blower » sera retirée de la compétition en 1933. La même année son concepteur Tim Birkin se brule le bras sur l’échappement d’une Maserati Grand Prix qu’il pilotait en course. Des complications surviennent après sa blessure et il décède quelques semaines plus tard.

L’unique Bentley « Blower » appartenait au collectionneur Georges Daniels. Elle a été mise en vente aux enchères au « Goodwood Festival of Speed » en juin 2012 où elle a atteint un prix encore jamais vu dans une vente d’automobiles de ce type : près de 4 millions d’Euros.!..

 

 

 

VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929
VOITURES DE LEGENDE (522) : BENTLEY  4 1/2 BLOWER - 1929

 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

swisscarsighting.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules, tout aussi exceptionnels, dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans VOITURES DE LEGENDE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens