Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 15:30
POUR FRANCOIS HOLLANDE LA CAMPAGNE DE 2017 EST CETTE FOIS BIEN LANCEE !...

 

Dimanche 19 avril à partir de midi, sur Canal+, François Hollande s’est adressé en priorité aux jeunes et a annoncé des mesures les concernant. Il avait annoncé que la jeunesse serait sa priorité. Au Bourget, le 22 janvier 2012, François ­Hollande promettait : "Je ne veux être jugé que sur un seul objectif : est-ce que les jeunes vivront mieux en 2017 qu'en 2012?" Ces jours-ci, il dit souvent : "Je veux permettre aux jeunes d'avoir les clés de leur destin."

Mais il a beaucoup déçu. A part quelques mesures très couteuses et assez peu efficaces les jeunes se sont sentis abandonnés face au chômage. Ils ne vivent pas mieux aujourd’hui qu’en 2012 et surtout ils sont très conscients de vivre beaucoup moins bien que leurs parents.

Alors l’exécutif se lance dès maintenant dans une opération reconquête. Cet électorat là il n’est pas question de le laisser s’échapper.

 

Une aide financière pour les moins de 25 ans qui ont un emploi.

Un chèque mensuel serait versé aux moins de 25 ans qui travaillent. Soit 100 euros, 200 ou davantage, selon les cas, dès l'année prochaine. La mesure est inscrite dans le projet de loi du ministre du Travail, François Rebsamen, qui sera examiné mercredi 22 avril prochain en Conseil des ministres. François Hollande l’a vanté ce midi à la télévision dans une émission de deux heures en direct sur Canal+.

Le barème précis de cette "prime d'activité" devrait être connu cette semaine. Tout comme son champ exact. Elle sera concentrée sur les bas salaires, au smic et à mi-temps. À ce stade, les étudiants et apprentis en sont exclus. Mais François Hollande entend bien la leur accorder, selon nos informations. L'objectif économique est d'améliorer le pouvoir d'achat et de renforcer l'incitation à travailler, par rapport à l'inactivité.

L'objectif politique est aussi clair. En consacrant près d'un milliard d'euros à cette seule mesure pour les jeunes, le chef de l'État s'adresse à une catégorie de la population qui se désintéresse de son quinquennat. Les 18-24 ans avaient voté pour lui à 28% en 2012, mais à 19% seulement pour le PS au premier tour des départementales cette année. Fin mars, près d'un sur quatre a mis un bulletin FN dans les urnes, selon l'Ifop. La majorité d'entre eux s'est abstenue.

 

Un million de jeunes concernés

Le gouvernement estime qu'environ 1 million de jeunes (dans une fourchette qui va de 700.000 à 1,2 million) en seront bénéficiaires. Ils devront déposer une demande auprès des caisses d'allocations familiales. Le calcul sera effectué chaque trimestre sur la base des relevés de salaires. Les moins de 21 ans toucheront la prime même s'ils sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Les jeunes chômeurs en sont exclus.

Le dispositif devrait coûter environ 1 Milliard d’Euros.

 

Apprentis et étudiants pourraient être concernés dans un second temps

Le dispositif serait, dans un second temps, ouvert aux apprentis et aux étudiants qui travaillent. Pour les premiers, la CFDT et l'UPA y sont opposés, l'apprenti étant en formation et non pas en emploi. Pour les seconds, une quote-part de la prime serait étudiée. "Cela peut venir dans le débat parlementaire", estime Christophe Sirugue, député PS, rapporteur du texte. L'élargissement complet aurait toutefois un coût très élevé, estimé à 1 milliard d'euros. "Cela pose une question de principe et une question financière", avait dit Manuel Valls début mars.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens