Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 15:30
GRECE : POURQUOI ALEXIS TSIPRAS REND VISITE A VLADIMIR POUTINE

 

Le Premier ministre grec effectue un voyage de deux jours en Russie pour parler notamment de «collaboration économique». Une visite de deux jours qui fait jaser au sein de l'Union Européenne (UE). Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, est en Russie, où il doit notamment rencontrer le président Vladimir Poutine, mercredi  8 avril à midi. Jeudi 9, il rencontrera son homologue russe, Dmitri Medvedev, pour parler «collaboration économique et commerciale».

Ce voyage intervient alors que la Grèce est en pleine négociation avec ses créanciers, l'UE et le FMI (Fonds monétaire international) et alors qu'Alexis Tsipras est taxé par certains analystes d'être le cheval de Troie de la Russie en Europe en raison de certaines prises de position conciliantes à l'égard de Moscou, la capitale russe. Le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, s'est voulu rassurant, affirmant mardi 7 avril que la crise grecque devait «se résoudre dans le cadre de la famille européenne», manière de dire que la Grèce ne cherchait pas d'aide financière ailleurs qu'auprès de ses partenaires européens. Selon le ministère russe des Finances, aucune demande officielle pour un prêt de la Russie à la Grèce n'a d'ailleurs été adressée.

 

La Grèce est opposée aux sanctions contre Moscou

Dans un contexte de crise ukrainienne qui a dégradé les relations UE-Russie, cette visite de deux jours d'un responsable européen à Moscou ne passe pas inaperçue et les mises en garde n'ont d'ailleurs pas tardé. Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a demandé à Tsipras de «ne pas mécontenter ses partenaires européens» en brisant l'unité de l'UE à l'égard de la Russie, alors que la Grèce fait partie des pays européens opposés aux sanctions contre Moscou. Le ministre allemand de l'Économie, Sigmar Gabriel, a, quant à lui, dit ne pas «imaginer que quiconque à Athènes soit prêt à tourner le dos à l'Europe pour se jeter dans les bras de la Russie».

«Avec cette visite, la Grèce n'obtiendra bien entendu aucun argent pour combler son gouffre financier», estime Fiodor Loukianov, président du Conseil de politique extérieure et de défense, basé à Moscou. Selon l'analyste, Moscou pourrait toutefois, sans grande peine, faire un geste en faveur d'Athènes en levant son embargo sur les produits alimentaires grecs, décidé l'été dernier dans le cadre des contre-sanctions russes envers l'Union européenne. La question stratégique du gaz pourrait également être abordée, avec la perspective du prolongement vers la Grèce du projet de Gazoduc «Turkish Stream» entre la Russie et la Turquie, ou encore celle des investissements russes en Grèce, notamment dans la recherche de réserves pétrolières sous-marines et la compagnie ferroviaire Trainose.

 

Une tactique plus qu’un revirement diplomatique

«Cette visite est en réalité un signal psychologique que le Premier ministre grec veut envoyer. Un signal que la Grèce a d'autres amis. Le fait que l'Europe réagisse comme elle le fait montre que ça fonctionne», affirme Fiodor Loukianov. C'est également l'hypothèse privilégiée par Constantinos Filis, directeur de recherche à l'Institut des relations internationales à Athènes, selon lequel cette visite résulte plus d'une «tactique» que d'un retournement diplomatique. «La Grèce a besoin de l'UE et la Russie a besoin d'une Grèce dans l'UE et dans l'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) pour éventuellement trouver des appuis contre les critiques à son égard et les sanctions économiques», ajoute-il.

 

 

Source : LeParisien. fr  08-04-2015

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens