Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 16:13
RETOUR DE PSA PEUGEOT CITROEN DANS LE CAC 40 : UNE BONNE AFFAIRE POUR L’ETAT !..

 

Grâce à la hausse de son cours de Bourse, PSA revient dans le CAC 40. Le constructeur automobile réintègrera à partir du lundi 23 mars le CAC 40, l'équivalent, en matière de Bourse, du Championnat du monde de Formule 1. Les 800 M€ investis par l'Etat il y a moins d'un an sont devenus 1,7 Md€.

Embourbée dans la crise de l'industrie automobile et surendettée, l’entreprise PSA Peugeot Citroën avait quitté, en septembre 2012, le Un club très sélect du CAC 40. Annoncé par Euronext hier, le gérant de la place de Paris, le retour parmi la liste des plus grosses capitalisations boursières est une bonne nouvelle pour les actionnaires, dont... l'Etat.

En effet, les pouvoirs publics ont mis la main à la poche ces derniers mois pour permettre à la famille Peugeot de sauver un groupe employant 80 000 salariés en France. Plus précisément, l'Etat est entré au capital de PSA en avril dernier. Montant de l'investissement : 800 M€. Selon nos informations, grâce à la hausse du cours de Bourse, la participation de l'Etat vaut désormais... 1,7 Md€. Soit, en moins d'un an, un doublement de l'investissement initial ! De quoi rassurer les Cassandre qui, l'an dernier, s'inquiétaient d'un placement potentiellement ruineux pour les caisses publiques. Serait-ce donc le moment pour l'Etat actionnaire de vendre ses actions et d'empocher le jackpot ?

« L'Etat ne réfléchit pas de cette manière. Les pouvoirs publics n'ont pas investi dans PSA uniquement pour faire une plus-value », explique une source proche du dossier. En effet, le gouvernement avait choisi d'acheter 14 % du capital de Peugeot l'année dernière pour faire jeu égal avec Dongfeng, l'autre nouvel actionnaire. Et, ainsi, ne pas laisser seule la famille Peugeot face à l'appétit du constructeur automobile chinois.

« Vendre les actions aujourd'hui pour enregistrer un bénéfice ne correspond pas à la stratégie initiale de l'Etat », analyse cette même source. Quitte à prendre le risque de voir l'action de PSA éventuellement, demain ou après-demain, redescendre...

« La valeur ne va pas forcément continuer son ascension », analyse François Chaulet, directeur général de Montségur Finance. « Certaines entreprises peuvent faire des parcours magnifiques en dehors du CAC 40 et stagner une fois qu'elles intègrent l'indice phare. » C'est le cas de Gemalto, l'entreprise de sécurité numérique (cartes à puce, etc.), que Peugeot chasse de la liste des quarante plus grosses capitalisations boursières françaises.

« La réintégration dans le CAC 40 est rassurante pour les investisseurs », se réjouit-on chez Peugeot, avant de reconnaître que la route est encore longue : « Nous sommes toujours en queue de peloton en termes de rentabilité. »

Effectivement, même si les pertes ont été divisées par plus de trois en un an, PSA reste dans le rouge, avec une perte nette de 706 M€ en 2014.

 

Source : leParisien.fr  07-03-2015

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens