Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 08:00
MONTESQUIEU-VOLVESTRE : ECHOS DU CONSEIL MUNICIPAL (2 MARS 2015 - 03)

 

Jean-Pierre ECHAVIDRE : « Je souhaitais profiter de la délibération sur l’accueil des enfants dans les écoles pour évoquer à nouveau cette question relative à un service de même nature dont nous avons déjà parlé ici : Le CLAC Centre de Loisirs Associé au Collège. Lorsque nous en avons parlé il y a quelques semaines vous nous aviez indiqué, Monsieur le Maire, que ce service intervenait au Collège entre 12 H00 et 14 H00 et le soir entre 17H30 et 19H00 pour une aide aux devoirs et pour une population d’environ 70 enfants. »

« Depuis nous en avons discuté avec un certain nombre de parents d’élèves et il nous apparait que soit nous n’avons pas compris vos réponses soit nous n’avons pas posé les bonnes questions. »

« Donc, Monsieur le Maire nous allons vous redemander de nous préciser à nouveau quel est le nombre d’enfants concernés par ces activités pendant l’heure du déjeuner d’une part et pour l’aide aux devoirs d’autre part, et quels est le nombre des personnels affectés au Collège pendant ces deux plages horaires. »

« Car ce service, dont nous avons découvert l’existence il y a peu, nous pose tout de même un certain nombre de questions :

  • La Commune de Montesquieu-Volvestre se substitue au département ou à l’éducation nationale en mettant du personnel à disposition du Collège avec un volume d’heure qui n’est pas négligeable. Certes il y a une convention que nous avons votée mais c’est tout de même le contribuable Montesquivien qui finance.
  • L’activité que vous proposez, au moins pour la plage correspondant au déjeuner, s’adresse à des enfants qui ne sont pas, pour la plupart, des enfants de Montesquieu. C’est une logique que l’on peut discuter mais qui n’est pas interprétée de la même façon dans les différents services
  • De notre point de vue le personnel délégué n’a pas les compétences pour animer une activité « aide au devoirs » satisfaisante. 
  •  

Réponse de Madame FAUCHEUX : « Tout d’abord pour vous répondre sur les chiffres ce sont 70 enfants entre 12H et 14H et seulement 12 le soir entre 17H30 et 19H00. Bien évidemment il ne s’agit pas à proprement parler d’aide aux devoirs car les personnels dont nous disposons n’ont pas la compétence. Il s’agit de permettre aux enfants de faire leur devoir sous la surveillance d’un adulte. Un adulte étant responsable de 4 enfants. »

« Nous ne nous substituons pas à l’éducation nationale nous pensons que la présence dans le collège de personnels du Service Enfance et Jeunesse constitue un des moyens de prévention contre la délinquance. »

 

Jean-Pierre ECHAVIDRE : « Nous ne demandons qu’à vous entendre Madame FAUCHEUX  mais on nous avait parlé d’aide aux devoirs .. »

 

Monsieur le Maire : « Nous souhaitons, je le confirme assurer une présence au Collège pour les raisons qui viennent d’être évoquées. »

 

Jean-Pierre ECHAVIDRE : « Nous avons bien entendu vos explications qui, cette fois ci, sont un peu plus claires. La mise à disposition de personnels pour les raisons que vous venez d’évoquer mérite d’être discutée. Sur la prévention de la délinquance vous savez que nous sommes d’accord avec vous sur les objectifs mais peut être pas sur les moyens.  En conséquence, et ce sera là une de nos contributions aux économies budgétaires que nous vous avons annoncées dans le cadre du budget 2015, nous vous proposons de supprimer le CLAC ».

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre
commenter cet article

commentaires

electricien paris 09/03/2015 10:45

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens