Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 08:00
MONTESQUIEU-VOLVESTRE : COOPERATION OU OPPOSITION, QUE VEUT M. LEMASLE ?....

 

La réforme de la loi électorale a permis à des élus « minoritaires » d’entrer au Conseil Municipal de Montesquieu-Volvestre. Bien évidemment il y a des divergences entre l’équipe dirigée par Patrick Lemasle et nous. Elles sont réelles et portent exclusivement sur les problèmes de la vie municipale. Ils ne sont pas nouveaux : j’ai conduis une liste en 2008 opposée à celle de Messieurs Déjean/Lemasle et ces mêmes problèmes existaient déjà : manque de transparence, peu ou pas d’information municipale, aucune concertation avec la population, équipe municipale travaillant dans son coin,… Bref une démocratie locale pratiquement inexistante.

Quoi qu’en disent certains je n’ai aucun compte personnel à régler avec Patrick Lemasle. Pas plus que mes amis d’ailleurs. Notre opposition n’est pas non plus « politique » : il est socialiste, je ne le suis pas, mais dans les affaires d’une ville comme Montesquieu-Volvestre cela ne devrait pas, de mon point de vue, entrer en ligne de compte

Nous pensions sincèrement que le changement intervenu dans la loi électorale aurait pu améliorer les choses. L’opposition au sein d’un Conseil Municipal peut apporter un œil neuf, des idées nouvelles, une façon différentes d’aborder les problèmes.. Et surtout elle doit favoriser le débat qui était inexistant. Nous avons été vite déçu car, dès les premières réunions publiques du conseil Municipal, Patrick Lemasle a précisé ses intentions : la minorité ne serait pas invitée à participer aux commissions municipales, les procès verbaux des réunions du Conseil Municipal, sans lesquels l’esprit des débats, nos questions, les réponses du Maire et le sens de nos votes ne sont pas explicités, ne seront pas diffusés comme nous l’avons demandé à de multiples reprises. Donc nous sommes considérés comme des élus de deuxième zone à qui l’on délivre les informations au compte goutte pour nous reprocher ensuite de faire de l’opposition. Or nous estimons être aussi légitimes que les autres élus : nous représentons 29,1 % des suffrages exprimés soit 450 électeurs à qui nous avons également des comptes à rendre.

Il est vrai que les élus de la majorité municipale n’ont guère l’occasion de s’exprimer. Le débat d’idées ne doit pas non plus faire partie de la culture de Monsieur Lemasle… Mais c’est leur problème !..

Dans une tirade aussi violente que déplacée Monsieur le Maire nous a reproché lors du Conseil Municipal du 26 janvier puis à nouveau lors de la séance du 2 mars dernier, d’informer les Montesquiviens sur les affaires de la commune. Il nous reproche également d’avoir communiqué avec les parents d’élèves sur le « Projet Nouvelle Ecole ». Notre réponse est simple : s’il ne veut pas que nous fassions d’information, qu’il le fasse….S’il considère que notre information est incomplète ou erronée.. Qu’il fasse des rectificatifs..

Monsieur Lemasle nous reproche une opposition « systématique ». Il oublie simplement de préciser que nous avons voté, en 11 mois, 99% des délibérations qui ont été proposées. Il oublie aussi, ou il feint d’oublier, que nous avons apporté au Conseil Municipal un certain nombre de questions importantes auxquelles nous aurions aimé que l’équipe municipale apporte des solutions et pour lesquelles nous avons proposé notre aide.

Il oublie enfin que nous avons excusé un certains nombre de pratiques pour lesquelles nous aurions pu, en faisant de l’opposition systématique, le mettre en difficulté.  On ne demande pas, par exemple, au conseil Municipal de voter les tarifs des centres de vacances alors que les informations ont déjà été envoyées aux parents et que les inscriptions des enfants sont déjà faites..

Dernier exemple en date nous avons exprimé clairement notre volonté de participer activement à l’élaboration du budget 2015 pour parvenir à dégager les économies nécessaires à la baisse des impôts qui ont atteint un niveau inacceptable pour beaucoup de Montesquiviens. Nous avons pour cela demandé au Maire, par un courrier du 8 janvier, qu’il veuille bien nous communiquer les documents budgétaires de l’année dernière. Après deux mois nous attendons toujours ces documents (qui sont des documents publics).  

Alors quel jeu joue Monsieur Lemasle ? Peut-il faire semblant d’ignorer que la loi a changé alors qu’il l’a lui-même votée ? Non ! A Montesquieu-Volvestre rien ne sera jamais plus comme avant. Il faudra que le Maire apprenne à dialoguer, à négocier, à reconnaitre qu’il n’a pas toujours raison sur tout et à écouter même lorsque cela vient des élus de la minorité…Il faudra que cessent les procès d’intention…

Car ces élus ont promis aux Montesquiviens qui leur ont fait confiance : TRANSPARENCE, DEMOCRATIE, CONCERTATION. Nous devons encore « cohabiter » pendant cinq années et nous ne reviendrons pas sur nos engagements.

 

Jean-Pierre Echavidre

Conseiller Municipal

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans Information Municipale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens