Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 16:55
LES MINISTRES INTERDITS DE « CONTRIBUTION » AU CONGRES DU PS !....

 

Pour éviter les couacs, Matignon aurait donné l'ordre aux ministres de ne pas signer de contribution en vue du congrès du PS, en juin. Des consignes qui agacent.

Dans les milieux du pouvoir, on parle pudiquement d'une « recommandation ». Une formule qui cache en réalité une interdiction en bonne et due forme : à l'heure où les grandes manœuvres ont commencé pour le congrès du PS qui doit se dérouler en juin à Poitiers (Vienne) en vue de la présidentielle de 2017, les membres du gouvernement ont reçu pour ordre de ne pas s'en mêler.

 

Quitte à faire grincer les dents...

L'ordre est venu jeudi dernier de la bouche même de Manuel Valls, lors du traditionnel séminaire gouvernemental réunissant à Matignon ministres et secrétaires d'Etat. Un participant rapporte : « Le Premier ministre nous a dit très clairement : Restez à l'écart du congrès. Tout le monde a bien compris qu'en n'obéissant pas, c'était la porte... » Aussitôt ordonné, aussitôt appliqué. Aucun des membres du gouvernement n'a donc signé de contributions, ces textes préparatoires du congrès qui servent à afficher les sensibilités politiques de chacun et parfois ses différences. Et pourtant, ils avaient le choix : 27 contributions générales qui repeignent la France du sol au plafond et plus de 170 textes sur des points particuliers ont été déposés.

 

« On a autre chose à faire que d'aller jouer dans le bac à sable socialiste avec des cinglés »

« Etre ministre, cela suppose une certaine ascèse et de renoncer à certains plaisirs de la vie comme de signer une contribution... » ironise la secrétaire d'Etat chargée de la Famille, Laurence Rossignol. En d'autres termes, tout le monde doit rentrer dans le rang ! Ce qui en arrange, il est vrai, quelques-uns. « On a autre chose à faire que d'aller jouer dans le bac à sable socialiste avec des cinglés », lâche un membre du gouvernement.

Pas question pour Hollande et Valls d'offrir l'image d'un gouvernement pris dans la tambouille socialiste, avec ses prises de bec et ses conflits de personnes. Et au moment où, après les attentats, l'unité nationale sert de mantra au président et à son Premier ministre, inutile de laisser les ministres s'éparpiller et, confie l'un d'entre eux, de « se lancer pour trois mois de bordel dans le gouvernement ». Il est vrai que certains, comme Marylise Lebranchu ou Laurence Rossignol, ne cachent pas leur amitié pour Martine Aubry, par exemple.

 

« La fausse cohérence est mortelle »

« Et alors ? Quel est le problème ? » s'insurge un secrétaire d'Etat. La « recommandation » de Manuel Valls n'est pas forcément du goût de tout le monde. « Comme si on ne pouvait pas avoir des approches différentes tout en restant loyal », dénonce le même. Et de replonger dans les années 2000 à l'époque de la « dream team » de Lionel Jospin. « DSK, Aubry, Jospin, Fabius n'étaient pas toujours sur la même ligne, ça ne les empêchait pas de bosser ensemble », pointe ce ministre pour qui « la fausse cohérence est tout simplement mortelle ». L'esprit de caserne devrait toutefois être tempéré lorsqu'en mai viendra le temps des motions, soumises au vote de tous les adhérents. Mais avec un choix limité pour les ministres : soutenir l'action du gouvernement face à l'aile gauche du PS ou prendre la porte.

 

Source : leParisien.fr 12-02-2015

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Politique
commenter cet article

commentaires

Xav 12/02/2015 17:16

Que n'aurait on pas entendu si la droite avait fait de même ? Aujourd'hui, silence, radio, merdias & co... vivement que ça pète !!!!

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens