Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 08:00
LE FOU RIRE DE L’EQUIPE DE « CHARLIE HEBDO » PENDANT LA MARCHE

 

Alors que François Hollande étreignait dimanche 11 janvier Patrick Pelloux, médecin urgentiste et journaliste à « Charlie Hebdo », on a pu voir les autres membres de l'équipe se faire surprendre par un fou rire. La raison, racontée par la compagne du dessinateur Luz : un pigeon venait de "chier" sur le Président.

Il leur a permis d’avoir un fou rire. La bande de « Charlie Hebdo », éprouvée par la mort de 10 personnes lors de cet attentat, a pu compter sur François Hollande pour avoir un moment de détente durant la marche républicaine dimanche à Paris.

Comme le rapporte sur Twitter Camille Delalande, compagne de Luz, un pigeon a "chié sur l’épaule" de François Hollande au moment où il est venu les saluer Place Léon Blum à Paris.

"Ça nous a fait du bien. On se passait le mot, on riait, on rendait hommage au président, on se disait : 'Trop bon ce Hollande, il a réussi à nous faire avoir un fou rire!", raconte Jul au Monde. "Hollande pourrait intégrer Charlie parce que, malgré lui, il a fait rire toute l’équipe en cinq secondes", a pour sa part commenté Luz, selon les Inrocks.

 

Source : leJDD.fr 12-01-2015

 

 

 

 

Information MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous voulez être informé régulièrement sur les nouveautés mises en ligne sur ce BLOG, inscrivez-vous à la « Newsletter » (voir dans la colonne droite ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens