Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 12:00
COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE : LE BILAN, A MI-MANDAT, DU PRESIDENT  LEMASLE

Jean-Pierre ECHAVIDRE

Conseiller Municipal

Montesquieu-Volvestre      

                                                                      

 

                                                          Montesquieu-Volvestre le 6 février 2017

 

 

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les vice-président(e)s,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Communautaires

 

            Dans un courrier que je vous ai fait parvenir il y a quelques jours j’expliquais comment les manœuvres politiciennes du Président Lemasle avaient permis d’écarter quasiment toute l’opposition de votre assemblée. Je vous annonçais également mon analyse de la situation actuelle relativement aux deux compétences les plus importantes de la Communauté de Commune du Volvestre (dans son périmètre d’avant fin 2016) : les Ordures ménagères et la Petite Enfance. Les éléments que je cite dans ce qui suit seront évidemment contestés mais je précise qu’ils sont tirés de documents que vous avez eu, comme moi, pour la plupart d’entre vous, ou de débats organisés en Commission notamment pour la « Petite Enfance » dont le fonctionnement n’est toujours pas vraiment transparent mais qui auraient du donner lieu à des comptes rendus...

 

LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES

La collecte et le traitement des ordures ménagères est la compétence qui, bien souvent a été à l’origine des créations de Communautés de Communes. Avec le temps ce poste est devenu l’un des plus important et bien souvent le plus difficile à gérer. C’est vrai pour la Communauté de Communes du Volvestre comme pour beaucoup d’autres.

Avant le vote sur l’approbation du « Rapport annuel sur la qualité et le prix du service des Déchets Ménagers » pour 2015 en Conseil Communautaire et sa présentation aux Conseils municipaux des communes adhérentes j’ai étudié avec attention ce document qui, à première vue, semblait complet et bien argumenté..

L’affaire est d’importance vous en conviendrez. En effet, ce qui est le plus évident à la lecture de ce rapport c’est que le volume de nos déchets atteint des niveaux impressionnants : plus de 17 000 tonnes en 2015 pour près de 22 000 habitants. Un coût total qui dépasse les 3 Millions d’euros toujours en 2015. Malgré des efforts d’ingéniosité dans les domaines concernant le recyclage, les recettes sont minimes par rapport aux dépenses et si ce n’était la Taxe sur le ramassage des ordures Ménagères instituée il y a quelques années et en augmentation constante, le bilan serait encore plus catastrophique pour nos finances locales. Rappelons que cette taxe a procuré en 2015 environ 1,3 Millions d’euros de recettes.

Alors, dans ce contexte Monsieur le Président a fait valider le « Rapport annuel sur la qualité et le prix du service des Déchets ménagers ». Un rapport qui semble-t-il a recueilli une adhésion quasi générale de la part de ceux qui se sont contentés de le feuilleter et ceci au sein de la Communauté de Communes comme dans les Conseils Municipaux. Pour ce qui me concerne j’y ai relevé un certain nombre d’anomalies dont je ne vais citer qu’un seul exemple, vous renvoyant pour plus d’information au dossier complet.

« Equipe technique » : Ce chapitre dédié au personnel présente un bilan qui aurait fait hurler n’importe quel chef d’entreprise.

Le service de collecte des ordures ménagères dispose de 23 agents dont un Directeur et deux ou trois « administratifs » et l’on note dans le rapport un taux d’absentéisme de 23,04 %. Ce qui, en clair signifie que le personnel en question a totalisé 1132 jours d’absence en 2015 avec une augmentation de 130% par rapport à l’année précédente. Je n’invente rien ce sont les chiffres qui sont inscrits. Il est précisé par ailleurs que 80% de ces arrêts de travail sont des arrêts « normaux » c’est à dire de courte durée. Il suffit de faire un petit calcul simple pour trouver que cela correspond à environ 50 jours d’arrêt par agent soit 7 semaines qui s’ajoutent aux 5 semaines de congés payés légaux.

Pour mémoire une récente enquête faite sur les fonctionnaires territoriaux place, dans l’ensemble du territoire français, le Département de la Haute-Garonne en 4ème position avec 26 jours d’absence par agent et par an.

Je me permets de rappeler que j’ai interrogé le Président Lemasle en réunion publique de la Communauté de Communes sur ce chiffre de taux d’absentéisme. A l’époque ma question a été balayée d’un revers de main, et Monsieur Lemasle m’a expliqué, sur le ton de l’arrogance qu’il affectionne, que je n’avais surement pas bien compris. Et bien si : j’ai bien compris. J’ai tellement bien compris que je vais aller au devant des explications que sans aucun doute il me donnerait encore aujourd’hui ou que son successeur ne manquera pas de vous donner. Il est inutile d’expliquer que certes les camions utilisés pour le ramassage des ordures sont, pour certains, vétustes, que les conditions de travail dans les déchèteries ne sont pas très bonnes, que certains postes de travail ne sont pas aux normes, que les vestiaires sont à rénover, que vous êtes en train de corriger ces anomalies,… etc… Tout cela est probablement vrai mais l’explication n’est pas là. Et nous allons le constater dans le deuxième chapitre

 

LA PETITE ENFANCE

En effet si l’on examine le bilan d’une autre compétence de la Communauté de Communes qui, elle aussi, représente un coût très important (plus d’1 million d’Euros de déficit auquel on doit ajouter 1,3 millions d’Euros d’argent public venant de la CAF, du département,..), je veux parler de la « Petite enfance » et de ses 5 crèches, vous y trouverez un taux d’absentéisme de 23%. Chiffres incontestables communiqués (avec d’autres tout aussi éloquents) lors de la Commission Petite Enfance de mai 2016 en présence de Monsieur Dejean alors Vice Président en charge de cette compétence qui ne pourra pas me contredire. Et pourtant, dans ce cas précis, ce ne sont ni les camions, ni les vestiaires ni les mêmes conditions de travail qui sont en cause. Le plus curieux encore c’est que d’un coté le personnel est masculin à 100% et de l’autre en totalité féminin. Donc le sexe des agents n’a rien à voir à l’affaire !..

Par conséquent, ce qui ne fonctionne pas du tout c’est le système dans lequel évoluent ces personnels. Je n’ai cité que ces deux exemples mais il y a fort à parier que le problème est exactement le même dans les autres services. Les causes en sont évidentes : un laxisme permanent de la hiérarchie quand celle-ci existe, une démotivation chronique du personnel même si l’on constate un vrai engagement de la part de certains cadres. En résumé : un management inexistant, un manque de considération pour le travail accompli, des évaluations mal faites. Bref, une gestion du personnel en dessous du niveau de celles des collectivités territoriales « normales »..

Alors évidemment ce n’’est pas en augmentant encore et toujours les moyens que cette situation alarmante pourra être redressée. Ce n’est pas non plus en essayant, comme l’a fait votre ex-Président pendant des années, de dissimuler les problèmes que vous allez trouver des solutions.

En tous cas ce n’est surement pas en exposant des résultats de cette nature que la Communauté de Communes du Volvestre parviendra  à convaincre les habitants que ses services sont bien gérés. Je suis au regret de vous dire, Mesdames et Messieurs les élus qui avez approuvé le bilan concernant les ordures ménagères, que vous vous êtes rendu complices de ceux qui voudraient faire semblant d’ignorer les dysfonctionnements que je viens d’évoquer et leurs conséquences très importantes sur les finances locales. Je dois également vous dire que vous devez exiger qu’un bilan concernant la compétence petite enfance vous soit présenté.

Car là aussi le problème se complexifie. Vous n’être pas sans savoir que les listes d’attente pour certaines des crèches de la Communauté ont très sensiblement diminué. Il faudra même se poser la question dans une année ou deux, de savoir si l’une ou l’autre de ces crèches ne doit pas être fermée. Car les conditions d’emplois, et de transports des parents modifient leurs besoins notamment au niveau des horaires d’accueil de leurs enfants. Des crèches privées s’ouvrent qui, apparemment, donnent davantage satisfaction aux parents pour pleins de raisons qu’il faudra évidemment analyser.. Et alors quid des investissements et surtout quid du personnel ? Peut être va-t-on enfin s’apercevoir que la méthode de Garonne-Louge n’était pas aussi stupide que certains voulaient bien le dire ?

En espérant vous avoir éclairé sur ces problèmes importants pour l’avenir de notre Communauté de Communes je vous prie d’agréer, monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les vice-président(e)s, Mesdames et Messieurs le Conseillers Communautaires, mes sincères salutations.

 

 

Jean-Pierre ECHAVIDRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans information MONTESQUIEU
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens